La médecine esthétique est un cadeau fait aux femmes

« La médecine esthétique est un cadeau fait aux femmes"

pic shelf

Quand et comment avez-vous envisagé de recourir à la médecine esthétique ?

Sur les conseils d’une proche, de ma belle-sœur pour être plus précise, très contente de ce qu’elle avait elle-même fait. J’ai donc pris un premier rendez-vous de consultation gratuite, ce qui n'engage à rien, pour simplement faire part de mes envies à un dermatologue et avoir ses conseils.


Qu’attendiez-vous de ce rendez-vous ?

Tout simplement de savoir s’il y avait véritablement la possibilité d’effacer ce qui me gênait dans mon visage, et ce sans prendre le moindre risque.


Justement, qu’est-ce qui vous gênait dans votre visage ?

Les rides du lion, qui donnent un air revêche et sévère. Je trouvais que ça ne correspondait pas du tout à ma nature profonde et que ça faussait ma personnalité.


Est-ce le regard des autres et de la société qui vous dérangeait ?

Ce qui me dérangeait, c’était que les autres puissent avoir de moi une impression qui soit contraire à ce que je me sens être véritablement. C'est ce décalage qui me pose problème.


Comment s’est passé la séance ?

La première séance est totalement gratuite et a duré environ 30 minutes. J’avais besoin d’être mise en confiance, j’ai posé beaucoup de questions sur les risques et j’étais assez anxieuse. Le médecin a été très bien car il a compris qu’il ne fallait pas me forcer et aller au-delà de ma demande. Ensuite, après quelques jours de réflexion j’ai repris rendez-vous pour une injection de botox. L’intervention a duré 5 minutes. Ça pique un peu mais ça ne fait pas mal. Le docteur m’a piqué à peu près cinq fois au niveau des rides du lion. Ensuite, il m’a donné de la glace pour atténuer la rougeur et m’a appliqué un peu de fond de teint avant que je sorte. Le résultat a été vraiment visible au bout de quelques jours.


Le résultat vous a convaincu ?

Il a été tout à fait satisfaisant. Plusieurs personnes m’ont dit que j’avais l’air détendue... On ne s’est pas rendu compte du changement exact, mais c’est certain que cet air "détendu" venait de la disparition de ces rides.


Et la chirurgie esthétique, vous l’envisagez ?

Non, pas du tout. Je ne veux aucune intervention chirurgicale. Il est possible en revanche que dans les années qui viennent je recours à d’autres injections selon l’évolution de mes rides. Je pense que c’est un cadeau qu’on fait aux femmes de pourvoir juste faire disparaître de manière aussi simple les marques de l’âge. Ce sont des retouches légères, qui font plaisir et qui ne modifient pas de manière radicale un visage. Je ne veux pas de modification du visage.

Propos recueillis par Cassandre Bournat, le 22/11/2011

Les commentaires

Temoignage_medecine_esthetique

Marie-Christine, 53 ans, employée administrative en banlieue parisienne, s'est livrée sur sa première expérience de médecine esthétique. Elle nous raconte comment elle a atterri pour la première fois dans le cabinet d'un professionnel. Alors, satisfaction ou déception ? Elle nous dit tout...

Articles sur le même sujet

Copyright © 2013 - www.vivolta.com un site TELEVISTA Interactive - groupe Télévista

Site par Supadü

Vivolta, le nouveau lifestyle au féminin : mode, beauté, forme, couple, famille, enfants, déco, cuisine, inspirations créatives, psychologie, expériences de vie…

Lorem ipsum

Les archives

Ce site est commercialisé par :

.......................................................................................................................................................................................................................................................

France Televison Publicite